Philippe Le Grand, VP du Groupe NomoTech, au micro de Radio Collines

collines-la-radio

 

 

 

 

Transcription du reportage radio (3 minutes) diffusé le 29 novembre 2018 dans le journal de 18 heures de Fabien Gazeau – http://www.collines-laradio.fr/

Fabien Gazeau, journaliste :

Wimax, le Département a choisi NomoTech. Suite à l’annonce par la société Altitude Infrastructure d’arrêter l’exploitation du réseau Wimax installé sur le département depuis 2008 et après étude de différentes solutions, le Département a donc retenu la proposition du Groupe NomoTech. Philippe Le Grand, Vice-président du Groupe.

Philippe Le Grand, Vice-président du Groupe NomoTech :

LogoNomoTech-kQyyJwcF_400x400La raison pour laquelle nous avons candidaté pour poursuivre l’exploitation du réseau c’est que les clients qui sont raccordés sur ce réseau sont aussi nos abonnés via notre société Ozone. Ce sont nos abonnés qui se seraient retrouvés dans le noir, c’est-à-dire sans aucun accès à Internet du jour au lendemain. Et ça on ne pouvait pas le laisser faire, tant pour l’image de notre société que pour les services que nous cherchons à proposer sur ce département.

Fabien Gazeau :

Parler de Wimax en 2018 peut paraître un peu désuet mais il ne faut pas négliger tous les foyers qui sont mal desservis. Il y en aura encore 6 millions en 2022 qui n’auront pas accès au Très Haut Débit filaire assure Philippe Le Grand.

Philippe Le Grand :

THD RadioL’avenir est à la fibre, il n’y a aucun doute là-dessus. Dans 10 ans, dans 15 ans, la France sera totalement fibrée. Et on aura, je l’espère, tous une fibre optique à la maison et à l’entreprise pour être raccordés à ce qu’on appelle la Gigabit Society. Mais en attendant, près de la moitié des départements français envisagent de déployer des solutions radio modernisées (ci-contre, photo d’une antenne THD Radio) pour apporter le débit dont les particuliers et les entreprises ont besoin maintenant. Ce n’est donc pas une solution qui durera 100 ans mais c’est une solution pour 10 ou 15 ans encore dans 10, 15, 20% des foyers français.

Fabien Gazeau :

En Deux-Sèvres c’est 700 abonnés concernés. Il y a une continuité du service, il n’y a pas de trou noir comme vous le disiez tout à l’heure ?

Philippe Le Grand :

Pour cela on travaille avec Altitude Infrastructure qui est l’opérateur, j’allais dire défaillant, l’opérateur qui arrête l’exploitation de son réseau, qui l’arrête pour tout vous dire demain. On travaille d’arrache-pied avec eux pour que cette continuité de service soit une réalité. On est plutôt, à l’heure à laquelle je vous parle, très confiants pour nous assurer qu’il n’y ait pas de coupure. En tout cas je peux vous dire que jour et nuit nos ingénieurs travaillent là-dessus.

Fabien Gazeau :

Philippe Le Grand, Vice-président de NomoTech à propos du Wimax.


Pour en savoir plus lisez le communiqué de presse du 28 novembre 2018 « NomoTech et le Département des Deux-Sèvres assurent la continuité de la connexion Internet Haut Débit pour tous les abonnés au Wimax » 




La Fibre Ozone arrive sur les réseaux TDF

Bandeau

Ozone et TDF signent un accord cadre national visant à commercialiser les offres d’Ozone sur tous les réseaux fibre optique opérés par TDF

 

A terme, les offres du fournisseur d’accès à internet Ozone seront proposées à plus de
700 000 foyers et entreprises couverts par le réseau de fibre optique de TDF
.

Depuis 2017, cinq départements font confiance à TDF pour le déploiement, l’exploitation et la commercialisation du réseau fibre optique dans les zones peu denses : le Val-d’Oise, les Yvelines, l’Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher et le Maine-et-Loire. Ceux-ci pourront bénéficier d’une vitesse de connexion nettement supérieure à l’ADSL pour le même prix. Cette évolution est la concrétisation du projet d’aménagement numérique visant à apporter la fibre à tous et à réduire la fracture numérique.

de g. à d. Christophe Valdeyron, Directeur général d’Ozone et Benoît Merel, Directeur général délégué de TDF

Christophe Valdeyron, Directeur général d’Ozone et Benoît Merel, Directeur général délégué de TDF

Dès le mois de juillet 2018, les premières communes raccordées dans le Val-d’Oise seront Bernes-sur-Oise, Bruyère-sur-Oise, Champagne-sur-Oise, Chaumontel, Hérouville, Luzarches et Méry-sur-Oise. Des réunions publiques sont planifiées dès le mois de juin.

Olivier Huart, Président directeur général de TDF : « Nous nous réjouissons de pouvoir proposer les offres Ozone sur les territoires qui nous ont fait confiance. Dès la mise en service de nos premières prises en juillet, les foyers raccordables du Val-d’Oise pourront accéder aux services Très Haut Débit ».

Christophe Valdeyron, Directeur général d’Ozone : « Ce partenariat avec TDF est l’aboutissement d’un travail mené conjointement pour étendre l’accès au Très Haut Débit en France. Cet accord nous permet de proposer la fibre à plus d’un million de foyers ».

Depuis janvier 2018, Ozone propose des offres alliant sécurité et simplicité à destination des professionnels. « Cette nouvelle gamme sera disponible sur les réseaux TDF pour les indépendants, les artisans, les TPE et les collectivités », annonce Christophe Valdeyron.

Téléchargez le communiqué de presse du 22 mai 2018


A propos d’Ozone

Ozone SAS, fournisseur d’accès internet, leader de l’internet sans fil en France, propose des solutions haut débit sur l’ensemble du territoire national. Ozone est une filiale du groupe NomoTech, opérateur des télécoms depuis 2003 et N° 1 des réseaux sans fil en France et à ’international. www.ozone.net

A propos de TDF

Opérateur d’infrastructures neutre et ouvert, TDF accompagne les acteurs du numérique dans leurs enjeux stratégiques de connectivité en Métropole comme en Outre-Mer. Que ce soit pour la diffusion radio et TNT, la couverture Très Haut Débit mobile ou le déploiement de la fibre, TDF, leader avec 13 900 sites, apporte à ses clients une expertise métier, un mix technologique unique et innovant ainsi qu’une proximité territoriale de premier plan. Dans un univers chaque jour plus connecté, TDF permet depuis plus de quatre décennies, aux télécoms et aux médias, de relier partout, plus vite, les territoires et les Français. www.tdf.fr

loading