Terres Numériques

La commune de Lormes, dans la Nièvre, développe des usages numériques, citoyens et utiles, grâce à l’internet Très Haut Débit

ImageVillageDu Futur

Source : http://paysnivernaismorvan.com

Au cœur du Morvan, NiverTel (Axione) raccorde les habitants du premier « Village du Futur » à la fibre optique au foyer (FTTH).

Aux termes d’une convention signée en avril 2014, NiverTel et Nièvre Numérique ont conclu les conditions techniques et organisationnelles pour le raccordement des habitants de Lormes à la fibre optique d’ici juin 2015, commune retenue pour l’expérimentation d’un pilote régional en Bourgogne.

« Fort de l’expérience et du savoir-faire d’Axione sur une quinzaine de territoires en France, nous avons installé, en octobre 2014, un NRO (Nœud de Raccordement Optique) au cœur du village sur lequel seront raccordées plus de mille prises optiques (1024) pour permettre aux  Lormois d’accéder à Internet en très haut débit. Les travaux de génie civil ont débuté en novembre dernier et se sont déroulés jusqu’à la fin janvier. Dès maintenant et durant 2 à 3 mois, nous allons installer les prises optiques dans la très grande majorité des foyers de Lormes (cela concerne 70% de la population) », explique Thierry Houdard, Directeur de NiverTel.
« Ce projet doit permettre de valider les volets techniques d’un déploiement complet de fibre optique dans un bourg rural et surtout d’apprécier les conditions d’implantation de plateformes de services et de développement des usages du numériques, explique Fabien Bazin, Président de Nièvre Numérique. C’est un exercice qui est en parfaite cohérence avec le projet Européen ENGAGE piloté par Nièvre Numérique, et qui concerne le déploiement du très haut débit dans les territoires ruraux. En plus d’une lecture en termes économiques, il s’agit d’apprécier la valeur du retour social d’un tel projet ».

Lormes (1400 habitants) dispose de plusieurs équipements publics et associatifs déjà connectés en fibre optique par les services de NiverTel : le collège Paul Barreau, l’hôpital local et son EHPAD, le centre social intercommunal, le télécentre (accueil de télétravailleurs), plusieurs équipements culturels (école de musique, théâtre, bibliothèque…). Et bien entendu, la Mission numérique du Pays Nivernais Morvan, association 1901 visant à développer l’usage des TIC, qui propose : une salle informatique en accès libre, équipée de PC, des cours individuels, des ateliers d’initiation ou de perfectionnement, des conseils à l’achat de matériel et au choix d’un FAI, des conseils aux professionnels pour améliorer leur présence sur le web. Un écosystème numérique est déjà présent.

Jusqu’à présent, les habitants avaient un accès Internet adsl et pour près de la moitié un accès via les technologies Wimax et satellite. Grâce au déploiement de la fibre optique, 70% de la population disposera désormais d’un accès Internet à très haut débit. Cela permettra de surfer sur le web avec plus de rapidité, de fluidité, et surtout d’adhérer aux nouveaux services et usages qui vont être proposés sur la commune.

Du Nœud de Raccordement Optique jusqu’à l’équipement chez l’habitant
La plupart des câbles sont enterrés, certains sont aériens ou bien installés en façade de maisons. La prise optique du foyer est directement raccordée à ce câble (lui-même branché au central optique NRO). Au bout, l’habitant dispose d’un boîtier (du type box Internet) sur lequel il peut connecter en filaire ou en wifi ses équipements informatiques et mobiles, sa TV…  
L’installation est entièrement gratuite pour chaque habitant. Seul restera à sa charge l’abonnement à un forfait Internet auprès des FAI qui proposeront leurs offres de services.

Vue de Lormes-issue du web communal

Source : www.lormes.fr

Lormes, labellisé « Village du Futur »

Commune rurale de la Nièvre et du Parc du Morvan, Lormes veut expérimenter et prototyper les « Villages du Futur » consistant à imaginer la ruralité de demain et « designer » l’avenir social, économique, technologique (et donc numérique), écologique des villages. Le projet FTTH sur la commune de Lormes a été doté d’une enveloppe de 1,2 million d’euros, financée par la Région Bourgogne, le Département de la Nièvre, l’Union Européenne (Fonds Feder) et NiverTel/Axione.
La motivation et la participation de l’ensemble des habitants, des commerçants et des services sont une plus value importante qui contribue à la réussite du projet.

De l’importance des débats et de la communication avec les habitants

La réussite du projet tient beaucoup à la communication auprès des habitants autour des usages innovants que permet la fibre optique : télémédecine, maintien à domicile, télétravail, services publics numériques, offres culturelles à distance…
C’est pourquoi, dans un esprit collaboratif et participatif, la mairie de Lormes a fait appel à deux professionnels spécialisés dans les méthodes de concertation et de design pour imaginer avec les acteurs locaux et les habitants – lors de débats publics depuis octobre 2014 – les futurs services et équipements numériques.
La communication avec les médias a également participé à faire connaître le dispositif « Lormes, Village du Futur » auprès de la population du canton mais aussi au-delà.

« L’équipe municipale a mené des actions fortes dans la communication auprès des habitants afin de leur montrer l’intérêt du très haut débit procuré par la fibre optique, leur présenter le dispositif d’accompagnement mis en place et les rassurer sur la prise en charge globale de l’installation des équipements. L’accent a été mis sur l’utilité des services qui pourront être déployés très rapidement grâce à Internet et qui viendront faciliter le quotidien des habitants et des acteurs locaux », relate Thierry Houdard.

Les usages et les services se déploient autour de la fibre optique

Plusieurs usages et services numériques innovants sont déjà en place, ou bien à l’étude pour une mise en œuvre prochaine :

FaireCompagnie– Solidarité inter-générationnelle : création en 2014 du dispositif « Faire Compagnie », projet du Canton de  Lormes avec le Centre Social Intercommunal des Portes du Morvan et le Comité de Développement du Canton de Lormes. Faire Compagnie (www.fairecompagnie.fr) est un réseau social (gratuit pour tous les utilisateurs) visant à cultiver l’entraide entre générations, combattre l’anonymat et l’isolement dans les campagnes. Afin de faciliter l’accès de certains publics (personnes âgées et collégiens en soutien scolaire) à ce dispositif, la Mairie de Lormes a, d’ores et déjà, prêté une vingtaine de tablettes numériques.

– Santé : un dispositif de télémédecine devrait voir le jour prochainement au cœur de l’hôpital de Lormes, reliant celui-ci à l’EHPAD… et en lien avec l’Agence Régionale de Santé qui développe un projet de Territoire de Soins Numérique.

– Télétravail : la connexion très haut débit du Télécentre de Lormes a permis à 8 télétravailleurs de bénéficier d’équipements informatiques connectés en fibre optique et d’envisager une extension du télécentre avec 6 nouveaux bureaux pour accueillir de nouveaux télétravailleurs.

– Education-Culture : un projet de mini-campus numérique est en cours de déploiement, il devrait relier l’université de Dijon au collège de Lormes… D’autre part, un dispositif de visio-spectacles permettant la retransmission d’événements cultures (spectacles, concerts…) est à l’étude.

– Services publics : la commune de Lormes entend proposer des services publics numériques en ligne regroupés au sein du catalogue « Droits et Démarches en ligne ». Bientôt de nouveaux services collaboratifs seront développés pour développer le bien être et faciliter la vie en milieu rural.

« Des chantiers comme celui du canton de Lormes sont très valorisants, ils permettent de montrer l’impact des « tuyaux » sur la création d’usages numériques et le développement des territoires, en particulier au profit de leur attractivité économique. Notre souhait est d’accompagner durablement le département de la Nièvre dans sa politique numérique et son développement », conclut Thierry Houdard.
Grâce au FTTH et aux nombreux services qui sont créés ou en voie de l’être, les communes nivernaises, à l’instar de Lormes, comptent redynamiser l’essor du territoire et attirer une population plus jeune et plus active.

« Permettre la co-construction des services collectifs de demain »

« 2 atouts majeurs nous poussent aujourd’hui à agir à Lormes et à envisager ensuite une diffusion de cette méthode sur d’autres territoires, explique Fabien Bazin. En premier lieu l’installation de la fibre, rendue nécessaire pour permettre la poursuite du développement des territoires ruraux et envisager les villages du futur. Par ailleurs, l’implication de la population dans le projet d’installation de la fibre est essentielle pour que tout le monde comprenne pourquoi il peut être concerné et les impacts que cela peut avoir sur son quotidien. »

Puis, s’exprimant sur l’impact du projet sur l’économie locale, Fabien Bazin souligne : « Dans un village  connecté, à un prix d’abonnement équivalent à celui d’une grande ville, les impacts positifs attendus sont une nouvelle attractivité du territoire,  l’augmentation des actions de solidarité entre habitants et des emplois locaux qui se développent. Si ces bonnes pratiques sont inspirantes pour notre territoire, elles nous incitent à aller encore plus loin et à faire entrer en jeu la question de la proximité et du maintien des services publics que la fibre permet. C’est notre troisième motivation. »

Le Président de Nièvre Numérique conclue en soulignant l’intérêt de l’implication des Lormois dans la construction, suivant une démarche collective, des services numériques de demain : « En effet, ce progrès technologique nous invite à mettre en place une démarche de prospective sur l’usage du numérique dans le futur. En partant de l’utilisation actuelle de la connexion internet par les habitants de Lormes, en analysant de façon qualitative les besoins repérables, l’idée est de permettre la co-construction des services collectifs de demain. En utilisant des méthodes participatives et du design de service nous invitons chaque habitant à être partie prenante d’idées de services pertinents et légitimes pour Lormes. »

Voir l’article en ligne sur axione.fr

image_pdfimage_print
loading