Terres Numériques

Mutualisation des réseaux en fibre optique : l’ARCEP lance une consultation publique

 

ARCEP« Le succès du développement des réseaux en fibre optique repose notamment sur l’homogénéité des marchés de gros et de détail, tant sur le plan technique qu’économique. » Or, le souligne l’ARCEP « cette  homogénéité n’est pas garantie car le déploiement des boucles locales optiques repose sur l’intervention d’une grande diversité d’opérateurs, privés ou publics (34 dont 28 RIP). »

La consultation publique lancée le 15 juillet (clôture le 26 septembre 2014), en s’appuyant sur de nombreux retours d’expériences, vise à transformer les bonnes pratiques du marché en règles précises afin d’éviter les divergences de mise en œuvre des systèmes d’information.

« Il s’agit de préciser l’ensemble des processus (échanges d’informations sur l’éligibilité des logements, commandes de lignes, service après-vente etc.) pour permettre un développement et une mise en œuvre standardisée des systèmes d’information des opérateurs », précise l’ARCEP qui dit s’être appuyé sur  le groupe Interop’Fibre et sur les opérateurs pour élaborer ce projet de décision.

⇒ Lire la consultation publique en ligne

LogoAxioneAxione, membre actif d’Interop’ Fibre depuis 2010

Axione participe activement au groupe de travail Interop’Fibre constitué actuellement de 12 opérateurs : SFR, Orange, Free, Numéricable, Bouygues Télécom, Axione, RegieS (Pays Chartrain), SIEA (Ain), Tutor, Altitude Infrastructure, Covage et Colt. Son objectif : conjuguer les efforts de tous les opérateurs pour favoriser l’homogénéité des infrastructures optiques déployées et l’interopérabilité de ces réseaux FTTH dès leur mise en service.

Fondé fin 2008, ce groupe de travail est un espace de dialogue productif sur les problématiques opérationnelles des différents opérateurs mais également de réflexion sur les décisions réglementaires et recommandations de l’ARCEP. D’où sa participation régulière aux consultations publiques de l’autorité de régulation comme celle du 15 juillet sur « les processus opérationnels de la mutualisation des boucles locales optiques ».

« Axione est le 1er opérateur de RIP non intégré à s’être investi dans ce groupe. Nous avons ainsi pu tisser des liens de confiance avec les autres opérateurs. Ces contacts privilégiés, cette connaissance mutuelle de nos process et SI ont par exemple facilité l’arrivée d’Orange sur notre réseau FTTH de Pau », explique Emeline Jarantowski, Responsable Performance Process & SI Métiers d’Axione. « Notre implication dans ce groupe de travail nous a déjà permis d’anticiper les changements technologiques, d’être aujourd’hui acteur de ces évolutions au lieu de les subir » ajoute-t-elle.

La normalisation des processus et des flux d’échanges d’information inter-opérateurs concerne principalement trois thématiques principales : la mise à disposition de nos infrastructures FTTH, la prise de commande et mise en service des accès et enfin le service après-vente. Régulièrement, les protocoles d’échange d’informations ainsi formalisés sont restitués à l’ARCEP qui les publie ensuite sur son site web. Ces étapes, aussi stratégiques que techniques, permettront de relever avec succès le défi du déploiement de la fibre optique en France.

image_pdfimage_print

Une réflexion au sujet de “Mutualisation des réseaux en fibre optique : l’ARCEP lance une consultation publique

  1. Pingback: Mutualisation des réseaux en fibre optiq...

loading