Terres Numériques

Patrick Molinoz, Président du GIP e-bourgogne : « Il faut augmenter le taux d’usage du numérique »

LaGazette.frEntretien de Patrick Molinoz, Président du GIP e-bourgogne dans La Gazette des Communes, le 2 août 2016, réalisé par Alexandra Caccivio

PhotoPatrickMolinozPatrick Molinoz, maire de la petite commune de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or, connaît bien les freins au déploiement des services numériques dans les collectivités rurales. En juin 2016, il a été élu président de la plateforme e-bourgogne, chargée de développer les usages numériques en fournissant aux collectivités des solutions clés en main. 1 400 organismes publics, dont 950 communes, adhèrent aujourd’hui au groupement d’intérêt public (GIP) qui, avec la fusion des régions, est appelé à étendre son champ d’intervention.

Avec la fusion des régions, comment E-Bourgogne va-t-il faire évoluer son périmètre ?

L’an passé, le GIP a conduit une étude auprès des différentes catégories d’adhérents potentiels en Franche-Comté, pour évaluer leur intérêt à intégrer la structure. Les collectivités sont très demandeuses. Il est certain qu’e-bourgogne jouit, dans le domaine de l’e-administration, d’une vraie reconnaissance nationale tirée de ses années d’expérience. En Franche-Comté, en revanche, il n’existe pas d’organisme équivalent.

Lire la suite de l’entretien sur le site de La Gazette des Communes ou télécharger l’article

En complément, lire le communiqué de presse de la nomination de Patrick Molinoz à la Présidence du GIP e-bourgogne

image_pdfimage_print
loading