Terres Numériques

Rentrée scolaire à très haut débit avec Axione : déjà 600 collèges et lycées connectés

LogoAxioneA l’heure de la rentrée scolaire et de la mise en route du Plan du Numérique à l’Ecole, Axione fait le point sur le raccordement en très haut débit des établissements scolaires situés sur les 12 territoires* où elle opère un RIP (Réseau d’Initiative Publique).

Depuis la création de ces RIP, Axione a raccordé 600 collèges et lycées en haut et très haut débit. Grâce à ces connexions sécurisées et performantes, les établissements sur ces territoires peuvent, d’ores et déjà, développer des usages numériques innovants pour les élèves et les enseignants.

Télécharger le communiqué du 1er septembre 2015

Axione a recensé sur 12 RIP le nombre de collèges et de lycées – publics et privés – connectés au haut et très haut débit (la majorité est raccordée en fibre optique) :

  • Parmi les 626 collèges sur les territoires observés, 411 collèges sont raccordés en haut et très haut débit, soit plus de 65% des collèges. Le taux est de 100% sur quatre territoires : Charente-Maritime (17 Numérique), Ardèche-Drôme (ADTIM), Vaucluse (Vaucluse Numérique), Nièvre (Nivertel).
  • Parmi les 337 lycées sur les territoires observés, 193 lycées sont raccordés en HD et THD, soit 57% des lycées. Le taux est de 100% sur deux territoires : Ardèche-Drôme (ADTIM) et Limousin (Axione Limousin)

(*) ADTIM, Axione Limousin, 17 Numérique, Hautes-Pyrénées Numérique, Lotim, Mélisa, Nivertel, Quimper Communauté Télécom, Sartel, SPTHD, Tours Métropole Numérique, Vaucluse Numérique.

Le Plan du Numérique à l’Ecole fait sa rentrée 2015

En mai dernier, le Président de la République a dévoilé le Plan numérique pour l’éducation pour lequel 1 milliard d’euros sur trois ans devraient être investis. La première étape dite phase opérationnelle de déploiement consistera dès cette rentrée 2015 à connecter près de 600 établissements (350 écoles et 220 collèges) permettant ainsi à plus de 70 000 élèves et 8 000 enseignants d’expérimenter dès la rentrée prochaine de nouvelles formes d’enseignement et d’apprentissage grâce au numérique. Ils se verront dotés d’équipements mobiles et de ressources numériques (source : communiqué du 7 mai 2015).

Le 26 août 2015, la Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a précisé que le Plan du Numérique à l’Ecole entrera en 2016 et jusqu’en 2018 dans sa seconde phase dite phase de déploiement. L’objectif est de parvenir à 40% de collèges engagés dans le plan numérique à la rentrée 2016, puis 70% en 2017 pour aboutir à 100% en 2018. Un appel à projets sera lancé début 2016 à cet effet.

Parmi les autres annonces faites en cette rentrée 2015 : d’une part l’organisation de trois jours de formation dédiés au numérique à destination des enseignants, d’autre part la création d’un enseignement d’exploration « Informatique et création numérique » en classe de seconde générale et technologique.
En savoir plus : consulter la fiche « Le plan numérique : un déploiement progressif « 

La fibre optique libère le champ des usages numériques

L’arrivée de la fibre optique dans les écoles modifie sensiblement et progressivement les usages scolaires et péri-scolaires (voire extrascolaires) : la visioconférence, les applications multimédia sur des serveurs distants comme sur les ENT (Espaces Numériques de Travail), l’utilisation de médias enrichis (manuel, jeux…), la réalisation d’un blog de classe, l’organisation de réunions de coordination pédagogique entre enseignants deviennent dès lors accessibles aux enseignants comme aux élèves.

Mais les lieux d’enseignement sont gourmands en débits et seules les technologies SDSL ou fibre optique peuvent réellement répondre aux besoins de ces établissements.

« C’est le rôle d’un opérateur d’opérateur comme Axione et des collectivités délégantes d’interroger les établissements scolaires sur leurs besoins. L’objectif est de fournir le meilleur niveau de débits possible afin de faire vivre les usages numériques d’aujourd’hui et de demain. Cette approche concertée et d’anticipation est indispensable pour optimiser le raccordement des établissements scolaires au réseau THD ainsi que le câblage interne des bâtiments », souligne Eric Jammaron, directeur du Pôle Concessions d’Axione.

Les RIP profitent au développement des usages numériques à l’école

Sur les territoires des RIP opérés par Axione et ses filiales, on observe de nombreux exemples d’usages numériques développés grâce au raccordement en fibre optique des établissements scolaires.

Ainsi, dans le Limousin, RELIEF*(Réseau limousin d’enseignement et de formation) mis en œuvre par Dorsal et Axione Limousin, relie aujourd’hui en fibre optique 45 établissements : tous les lycées et CFA (Centres de formation d’apprentis) de l’académie de Limoges, l’Hôtel de Région et la Maison Régionale des Sports. Aujourd’hui, le réseau est en capacité de connecter les IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers).

RELIEF a permis de mettre en œuvre en 2012 un data center pédagogique hautement performant et sécurisé, ouvert aux lycéens limousins (BTS « Services Informatiques aux Organisations », Bac Pro « Gestion Administrative ») et à leurs enseignants.

Au total plus de 1000 élèves (BTS et Bac Pro) et environ 40 enseignants bénéficient aujourd’hui des services du data center FLOCCUS**hébergé au Lycée Valadon à Limoges : bureau virtuel, messagerie électronique, outils de bureautique, de création, stockage de données, solution OPEN-ERP. Après 2 ans d’activité de FLOCCUS, la Région qui a la maîtrise d’œuvre de l’opération et en assure la maintenance opérationnelle, constate d’importantes économies d’échelles.

(*) (**) En savoir plus : consulter la fiche RELIEF et la fiche FLOCCUS

image_pdfimage_print

Une réflexion au sujet de “Rentrée scolaire à très haut débit avec Axione : déjà 600 collèges et lycées connectés

  1. Pingback: Rentrée scolaire à très ha...

loading